Notre DNA:Events:CUPRA enters EXTREME E 2021.7.2 BE/FR

EXTREME E.

CUPRA est la première marque automobile à participer à l’Extreme E

  • CUPRA continue à se forger un héritage en sport automobile en rejoignant la palpitante course Extreme E
  • CUPRA s’associe à ABT pour promouvoir l’électrification, la durabilité et l’égalité
  • CUPRA étoffe ses connaissances en sport automobile électrifié, alors qu’elle a déjà développé la CUPRA E-Racer, ce qui a contribué à appliquer le savoir dans sa gamme de véhicules de tourisme
  • L’Extreme E vise l’égalité des sexes en imposant aux équipes d’aligner un homme et une femme pilotes : c’est l’ambassadeur électrique CUPRA, Mattias Ekström, qui a été choisi

 

CUPRA transpose son héritage en sport automobile à la modernité en rejoignant la course Extreme E comme principal partenaire de l’équipe ABT Sportsline. La marque challenger non conventionnelle présente un historique prestigieux sur circuit et son arrivée à l’Extreme E réunit son grand savoir en sport automobile et une nouvelle approche des courses électrifiées.

L’Extreme E, la compétition tout-terrain pour SUV électriques, fera voyager dans quelques-uns des environnements les plus extrêmes et les plus reculés du monde en 2021. La toute première saison aura pour décor des emplacements en Arctique, dans le désert, en forêt tropicale, sur un glacier et en bordure d’océan, soit des lieux choisis qui ont été endommagés ou touchés par le changement climatique.

« CUPRA et la course Extreme E adoptent une même attitude de challenger afin de prouver que l’électrification et la sportivité peuvent s’allier à merveille. Des partenariats comme celui-ci tracent notre chemin vers l’électrification, car nous aurons deux modèles hybrides rechargeables début 2021 et notre tout premier véhicule 100 % électrique, la CUPRA el-Born, sera prêt lors du second semestre de l’année prochaine », indique Wayne Griffiths, président de SEAT et de CUPRA.

La participation de CUPRA à la course Extreme E n’a rien d’une surprise, puisque la marque a toujours repoussé les limites du possible. Par exemple, la CUPRA e-Racer, le premier véhicule de tourisme 100 % électrique destiné à la compétition au monde, comptait quatre moteurs électriques monovitesse générant une puissance combinée de 680 ch (500 kW) et un couple de 960 Nm avec un bloc-batterie refroidi par liquide de 65 kWh, ce qui pourrait donner une nouvelle définition au sport automobile.

Ce projet a aidé la marque à enrichir ses connaissances, car l’intégration grandissante de l’électrification dans sa gamme de véhicules de tourisme est un travail de longue haleine. Elle comprend désormais la CUPRA Leon hybride rechargeable. Elle sera suivie début 2021 de la CUPRA Formentor hybride rechargeable, qui sera disponible en deux variantes. Au cours du second semestre de l’année prochaine, elles seront rejointes par la CUPRA el-Born. Tous les modèles proposeront une mobilité durable associée au caractère et au dynamisme attendus des passionnés.

Extreme E : une odyssée électrique

CUPRA s’associera à ABT Sportsline en tant que principal partenaire de l’équipe de course et contribuera à déployer une équipe d’ingénieurs et de pilotes pour cette odyssée électrique. L’Extreme E vise l’égalité des sexes en imposant aux équipes d’aligner un homme et une femme pilotes. C’est Mattias Ekström, ambassadeur électrique CUPRA et champion de rallycross et DTM, qui a été choisi.

« L’Extreme E est un mélange de raid cross et de rallycross, car il s’agit de parcourir des environnements très différents en suivant le balisage à l’aide d’un GPS », explique Ekström. « Cependant, elle est très prometteuse pour le développement des véhicules électriques, car des données sont récoltées pour servir ensuite dans certains domaines des voitures, comme les logiciels et la régénération ».

La participation de CUPRA à l’Extreme E ne s’explique pas uniquement par le désir d’exceller en sport automobile, mais aussi par l’envie de reprendre les connaissances acquises dans sa gamme de véhicules de tourisme en vue de s’améliorer et de proposer une expérience optimale aux conducteurs. Par ailleurs, ce championnat est une plate-forme de divertissement à travers tous les canaux et augmentera la visibilité de la marque.

Il existe de nombreux domaines où les connaissances peuvent être transmises et ce transfert devrait grandement améliorer les véhicules du futur en matière de maniabilité, de distribution de la puissance, de configuration de châssis et de direction.

La première saison de l’Extreme E devrait se tenir début 2021 et être composée de cinq manches. Cette épopée mondiale fera appel à sa plate-forme de divertissement internationale dans le but de promouvoir l’électrification, la durabilité et l’égalité.